Covid-19 faire faire face au confinement : les meilleurs articles du site

Covid-19 faire faire face au confinement :relire les meilleurs articles d’apiculture du site de Jean Riondet

Comme l’a dit le Président de la République : « Lisez » !.

Voici une compilation des articles de Jean Riondet parmi les plus lus sur le site depuis octobre 2006 !

Depuis 2006 chaque mois une page de conseils est publiée sur ce site, le printemps revient toujours, donc d’une année sur l’autre les conseils reviennent adaptés à la situation de l’année, de la météo… Cette année un peu spéciale nous permet de prendre le temps de relire tout ces conseils. Il y en a plus plus de 100, profitez de ce temps libre contraint pour parfaire vos connaissances et redécouvrir des techniques fondamentales ou plus poussées.

Une liste non exhaustive mais de saison des meilleurs articles du site.

Mars les colonies explosent (Mars 2017) : Comment faire en une saison 6 ruchettes avec une seule à partir de mars ?

http://apiculture.beehoo.com/mars-les-colonies-explosent.html

Avril ne te découvre pas d’un fil (avril 2012)

Après les grandes chaleurs de mars, la fraîcheur revient et avec elle de moindres rentrées de nectar. Les colonies très populeuses comme les plus faibles vont voir s’inverser le raport entre la surface de couvain fermée et celle de couvain ouvert. L’essaimage se met en route.

http://apiculture.beehoo.com/avril-2012-ne-te-decouvre-pas-d-un-fil.html

Avril enfin la chaleur (avril 2018)

Il pleut encore, mais mon arrière grand père disait que chez nous on ramassait plus d’asperges en avril qu’en mai.

http://apiculture.beehoo.com/avril-enfin-la-chaleur.html

A propos du nourrissement (Juin 2014) : Principes du nourrissement des abeilles – fabrication sirop abeilles

http://apiculture.beehoo.com/aout-2012-a-propos-du-nourrissement.html

Traitement à l’acide oxalique (décembre 2012)

http://apiculture.beehoo.com/traitement-a-l-acide-oxalique.html

Retrouvez également ces conseils et bien d’autres techniques dans les  quatre derniers livres de Jean Riondet, disponibles dans toutes les bonnes librairies et magasins d’apiculture.

Elever ses reines 2020 redimensionné

 

Couverture livre mois par mois 2018 recadre

 

Rucher durable

COUV_premier rucher

Bonne lecture, bon confinement !

 

 

Auteur Jean Riondet

Apiculteur de longue date, Jean Riondet est un passionné qui aime apprendre et transmettre. Parallèlement à l’entretien de ses ruches, il enseigne l’apiculture depuis plus de 25 ans dans la région lyonnaise. Auteur d’un premier ouvrage, Un rucher dans mon jardin (Nathan, 1995), il a rédigé durant dix sept années diverses rubriques dans la revue Abeilles et fleurs et anime un blog de conseils apicoles sur Beehoo. Ce nouvel ouvrage est né des questions de ses lecteurs et de ses stagiaires.

1 réponse de Covid-19 faire faire face au confinement : les meilleurs articles du site

  1. Olivier V dit :

    Bonjour M. Riondet,
    Comme d’habitude j’ai lu avec beaucoup d’intérêt vos articles dans l’Abeille de France.
    Vous évoquez ce mois dans le n° 1077 page 22 le fait de supprimer les cellules royales 3 jours après la création d’un essaim artificiel en disant « les abeilles peuvent élever sur des larves atteignant leur 3e jour ». J’ai déjà plusieurs fois entendu parler de cette technique mais n’en comprends pas le fondement.
    En effet au bout de 3 jours il y aura, comme au premier jour de la création de l’essaim artificiel, des larves de tout âge nées durant ces 3 jours (mais plus d’oeufs).
    Pourquoi alors au bout de ces 3 jours privilégieraient-elles une larve de moins de 24h pour élever une reine alors qu’elles ne l’auraient pas fait dès le premier jours de la création de l’essaim artificiel ?
    Deuxième question : lancent-elles tous leurs élevages en même temps quelques heures après la création de l’essaim artificiel dès qu’elles se sentent orphelines (sur les larves d’âge aléatoire évidemment) ou débutent-elles de nouveaux élevages petit à petit les jours suivants ? Mon idée étant, si elles commençaient à élever tout le premier jour, de supprimer à J+4 toutes les cellules déjà operculées. Ainsi ne subsisteraient que celles qui ont été érigées depuis le départ sur des larves de moins de 24h…
    Merci beaucoup pour vos réponses.

Laisser un commentaire

Apiculture Beehoo