Jean Riondet – Installer un premier rucher : Guide pratique du débutant

Jean Riondet – Installer un premier rucher : Guide pratique du débutant

Installer un premier rucher : guide pratique du débutant, est le nouveau livre apicole de Jean Riondet. Disponible dans les bonnes librairies et sur Internet !

Ce Premier rucher, Jean Riondet, apiculteur amateur et formateur en apiculture, le porte depuis longtemps. Il l’a voulu avant tout facile d’accès et compréhensible par tous, et l’a construit pour qu’il réponde vraiment aux questions que se posent tous ceux qui se découvrent une âme d’apiculteur et veulent réussir leur premier rucher, dans le respect des abeilles et de l’environnement. Découpé en  » mini-thèmes  » d’une à deux pages, il permet de se concentrer sur l’essentiel. Et parce que l’apiculture est aussi une activité technique, un chapitre entier est consacré aux bons gestes à connaître, illustrés par des dessins en pas à pas. Que l’on vive à la campagne ou en ville, que l’on dispose d’un jardin ou d’une terrasse, que l’on soit actif ou retraité, l’apiculture est ouverte à tous. Activité de passion, elle peut se pratiquer en famille et séduit de plus en plus d’amateurs. Cet ouvrage a pour ambition de devenir le livre compagnon de tous ceux et celles qui veulent tenter l’aventure… et la réussir !

A retrouver sur amazon en cliquant ici :
Installer un premier rucher : Guide pratique du débutant

voir tous les livres de Jean Riondet

 

2 résponses de Jean Riondet – Installer un premier rucher : Guide pratique du débutant

  1. Morland dit :

    Bonjour Monsieur Rondiet,

    J’ai acheté votre livre car j’aime votre manière d’aborder l’apiculture.

    Je souhaiterais vous poser une question concernant les maladies virales, en septembre
    j’ai pu observer 2/3 abeilles atteintes par le « mal de mai », vous faites un constat de mort de la colonie
    ou de survie, est-ce toujours le cas? Ce mal peut-il disparaître comme il est apparu c’est à dire sans faire de dégâts indépassables?

    Et sur un autre plan, mes abeilles semblent délaisser le pollen de noisetier au détriment d’un pollen
    orangé que je pense être récolté sur le pissenlit, mais comme ces derniers sont moins nombreux, les quantités qu’elles ramènent sont nettement plus modestes que celles qu’elles ramenaient fin décembre grâce aux noisetiers, auriez-vous une explication sur cette observation? Serait-ce que l’un contient du nectar et l’autre non?

    En vous remerciant.

    Bien cordialement.

    • Oui les maladies virales ne sont pas toutes morelles. Elles appauvrissent les colonies en abeilles et en couvains et elles deviennent de faibles productrices de miel.
      Les pollens de noisetiers sont moins nutritifs que d’autres qu’elles leur préfère rapidement dès qu’ils apparaissent. Cette année c’est très visible.
      J Riondet

Laisser un commentaire

Apiculture Beehoo