Novembre le mois des premiers froids

Le 11 novembre est la matinée de commémoration de la fin de la grande guerre. Les élus reviennent déjeuner chez eux avec la grippe !

Il fait toujours un froid de canard. Les colonies sont au repos, on ne les bouge plus on ira voir sous le plastique transparent les abeilles s’agiter, le nombre des ruelles occupées. Ce sera tout. Sauf une petite mesure du poids facile à réaliser avec un peson, ce qui est un bon indicateur de l’évolution des réserves internes.

Le peson est maintenant électronique, le pèse personne familial peut aussi être mis à contribution.

6_pesée totale au Scalapi_DSC_897710_peson mecanique_DSC_20059_peson electronique_DSC_7855

Scalapi pesée totale      Peson électronique (ne pas oublier les piles)  Peson mécanique, pas de pile, increvable mais choisir un modèle lisible !

7_pese personne pesée totale_DSC_1025

8_pese personne pesée totale_DSC_1034

DSC_8136

PESON POUR RUCHE AVEC SUPPORT

 

La pesée totale s’obtient avec le Scalapi ou avec le pèse personne ou encore en sommant deux pesées partielles faite de chaque côté de la ruche.

On ne recherche pas la précision mais on compare des évolutions. La pesée arrière est bien suffisante même si le miel n’est pas réparti de manière homogène dans la ruche entre l’avant et l’arrière.
En pesée totale un corps Dadant 10c avec ses cadres bâtis, toit en tôle, plateau de sol bois et couvre cadre nourrisseur bois fait entre 32 et 35 kilos.

On peut ajouter le poids des abeilles environ 1,5 à 2 k au plus et les 12k de miel. Ce calcul est optimiste car selon la nature du bois, le fait que les plateaux de sol ou couvre cadre sont en bois ou en plastique on peut être à + ou – 5 k.

Donc pour faire simple, la pesée arrière étant la plus aisée à faire, on dira

qu’au delà de 20 k  la colonie passera l’hiver avec ses provisions.

qu’entre 17 et 20 k il faudra surveiller les réserves et nourrir par du candi sans doute dans le mois à venir

qu’en dessous de 17 k il faut nourrir de suite.

En principe le poids  des ruches varie peu jusqu’aux périodes de froid. Les floraisons tardives, la décroissance du couvain et la disparition des vieilles abeilles en sont la cause. Le couvain demande beaucoup d’énergie, les abeilles consomment du miel pour le chauffer, sa disparition en ralentit la consommation ainsi que la perte de poids de la ruche. Tout cela est à moduler en fonction de la taille de la colonie à l’hivernage. Une ruchette en polystyrène sur 4 cadres sera évidemment bien moins lourde. Noter tout cela sur un carnet rend bien des services.

Nourrir en excès évite simplement de mettre les colonies en état de famine, le candi est très rarement stocké sauf s’il contient trop de sirop de glucose. Et surtout on préserve la ressource en miel dans le corps dont les abeilles auront besoin bien plus tard lors des coups de froid d’avril/mai.

Traiter contre varroa

Si le couvain est absent, ou lorsqu’il le sera, il faut traiter contre varroa par un dégouttement d’acide oxalique. C’est le meilleur traitement car en absence de couvain les varroas sont tous sur les abeilles et quelle que soit la molécule, le produit atteint sa cible avec une très grande certitude.

L’Apibioxal est de l’acide oxalique avec un peu de sucre vendu en poudre à diluer soi même dans un sirop 50/50,

le Varromed est un liquide  prêt à l’emploi, il contient en sus de l’acide oxalique un peu d’acide formique et des huiles essentielles,

l’Oxybee est omposé d’un liquide et d ‘une poudre à mélanger au moment de l’emploi, il possède en outre de  l’huile d’anis et de l’huile d’eucalyptus.

La distribution se fait par temps sans vent, ensoleillé de préférence, et à une température de 10°c au moins.

Le liquide sera répandu à une température oscillant entre 20 et 25°c, par précaution ne pas chauffer les produits au delà de 25° faute de quoi, les huiles essentielles se volatiliseront. Il faut en dispenser 5ml par ruelle occupée par des abeilles. Couper les ponts de cire pour assurer le passage du liquide.

seringue pistolet HSW_DSC_7760Seringue doseuse 5ml avec tuyau plongeur ou bouteille HWC Ecomatic

ou seringue de gavage de 60ml

ou

https://www.shop-apiculture.com/flacon-doseur-pour-acide-oxalique-xml-359_429-1841.html

FLACON DOSEUR POUR ACIDE OXALIQUE 7305 : SHOP APICULTURE: Tout le matériel  pour l'apiculture, l'apiculteur et les abeilles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

acide oxalique_seringue gavage_DSC_8948

 

 

 

 

 

Florent GUILLAUD, apiculteur dans le bourbonnais cultive des plantes mellifères. Suite à sa récolte 2021, il met à disposition un mélange phacélie, bourrache, trèfle incarnat à semer à partir de mars.  C’est un mélange semi-persistant qui se resème année après année

-1285013141803503739florent@mieletplus.com

Semis 1k pour 1000 m2 en conditionnement de 1k, 500g et 100 g au tarif de 18€ le k, 10 € les 500g et 2,50€ les 100g

Auteur Jean Riondet

Apiculteur de longue date, Jean Riondet est un passionné qui aime apprendre et transmettre. Parallèlement à l’entretien de ses ruches, il enseigne l’apiculture depuis plus de 35 ans dans la région lyonnaise. Auteur d’un premier ouvrage, Un rucher dans mon jardin (Nathan, 1995), il rédige depuis l'an 2000 diverses rubriques d'abord dans la revue Abeilles et fleurs, puis dans la revue L'abeille de France. Il anime le blog de conseils apicoles sur Beehoo. Ses ouvrages actuellement disponibles : L'apiculture mois par mois - Le Rucher durable - Installer un premier rucher - Élever ses reines, trois méthodes simples. Il participe activement au Groupement d'action sanitaire apicole du Rhône (GASAR) qui assure la formation continue des apiculteurs du Rhône https://gasarhone.fr/ Jean Riondet est chevalier dans l'ordre du Mérite agricole

2 résponses de Novembre le mois des premiers froids

  1. MENDES dit :

    Bonsoir
    Dans le cas où on a traité les ruches avec des lanières Apitraz pendant 12 semaines, le comptage des varroas 15 jours apres avoir enlevé les lanières me donne un comptage important.
    Après avoir traité avec Oxybee, je m’attends à en avoir encore pas mal.
    Puis je refaire un autre passage à l’Oxybee un mois après le premier passage,malgré la posologie qui indique un seul passage par génération d’abeiile.
    Avez vous des retours sur plusieurs passages sur les colonies d’hiver.
    Merci
    E.Mendes

    • En morte saison c’est risqué car le renouvellement des abeilles ne se fait pas rapidement, ce sont des abeilles qui doivent vivre plusieurs mois alors qu’en été leur vie ne dépasse pas 45 jours
      Ce sont les reines qui risquent le plus lors d’arrosages multiples à l’acide oxalique.
      JR

Laisser un commentaire

Apiculture